Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2012

"NOUS AVONS BESOIN D'ELUS COMME VINCENT BONY..."

Marie-George_Buffet_Reduc.jpg

"J'apporte tout mon soutien à Vincent Bony, candidat du Front de Gauche à l'election législative.

Son élection à l'Assemblée Nationale serait une excellente nouvelle pour les habitants de la 3 eme circonscription de la Loire, qui a tant besoin d'un député de gauche.

Je connais bien Vincent, qui a été mon principal collaborateur "jeunesse" au sein de mon cabinet ministériel.

J'ai pu apprécier ses compétences professionnelles et sa sensibilité aux difficultés de "sa" vallée du gier.

Face à la grave crise de l'emploi que connaît notre pays, nous avons besoin d'élus comme Vincent Bony, enracinés dans leur territoire mais capable, au plan national d'oeuvrer efficacement pour le développement économique, l'augmentation des salaires, la défense des services publics et de l'école."

Marie George Buffet, Députée, ancienne ministre.

21/10/2011

UN ENGAGEMENT CONSTANT AU SERVICE DE LA SOCIETE

Né le 9 janvier 1971 à Rive de Gier, Vincent BONY suit des études d'histoire contemporaine à l'Université de Saint Etienne. Engagé dans le syndicalisme, il devient Vice Président étudiant de l'Université Jean Monnet en 1991, obtient son diplôme de maîtrise avec la mention Bien, puis est appelé à Paris pour devenir secrétaire national de l'UNEF. Il suit alors une licence d'Administration Publique.

Marie-George BUFFET, ministre de la Jeunesse et des Sports en fait son principal collaborateur  jeunesse entre 1998 et 2001. Il aura la charge de dossiers tels que les emplois-jeunes, les conseils de la jeunesse, la lutte contre les discriminations, l'accès aux loisirs. Il pilote les rencontres entre le gouvernement et le Conseil National de la Jeunesse que réunit le premier ministre Lionel JOSPIN.

Assistant parlementaire de Mme Josiane Mathon-Poinat, Sénatrice de la Loire, il suit un cycle de formation professionnelle à l'ENA, consacré à la décentralisation. Elu au Conseil National du PCF en 2003, il devient secrétaire départemental de son parti en janvier 2004 et anime la campagne victorieuse du "non" de gauche lors du réferendum sur le Traité Constitutionnel Européen de mai 2005.

Marié et père de deux enfants, il est élu au Conseil Municipal de Rive de Gier en mars 2008 et anime régulièrement un blog de compte rendu de son mandat.

Engagé dans la vie associative, auprès des parents d'élèves, du club de football de ses enfants, il a fondé l'association "Familles Solidaires" pour développer la solidarité et la citoyenneté au coeur des quartiers populaires, organisant plusieurs voyages ou séjours de vacances pour les familles qui en sont privées. Il est à l'origine en 2010 de la célèbration de l'oeuvre de Guillaume Roquille, poéte patoisant ripagérien disparu en 1860. Il anime l'action collective regroupant onze organisations syndicales, associatives et politiques de la vallée du gier contre l'ouverture des supermarchés le dimanche. Acteur d'une AMAP, il suit avec intérêt les démarches engagées pour une agriculture paysanne de qualité et notamment la redécouverte et le développement des vins des coteaux du gier.

gouvernement,emploi

"Mon expérience, je veux la mettre à disposition des gens qui vivent et travaillent sur ce territoire ou j'ai grandi et que j'aime."

Engagé auprès des salariés en lutte contre les fermetures d'entreprises, il a initié plusieurs propositions législatives visant à conférer aux repésentants syndicaux la force du droit opposable à un projet injustifié de licenciements économiques. Il défend plusieurs idées d'un développement économique nouveau, intégrant la démarche du développement durable.

En avril 2011 il entreprend un voyage de solidarité en Israel et en Palestine, à la rencontre des acteurs pour le respect du droit international. Il rend visite à Salah Hamouri, jeune franco-palestinien injustement détenu dans une prison militaire israélienne, est reçu par le premier ministre de l'Autorité Palestinienne et dialogue avec de hauts responsables israeliens pacifistes.

En septembre 2011 il est choisi par les responsables du Front de Gauche pour devenir le Député de la 3eme circonscription lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2012.